in

80.000 euros pour la partition de Beethoven


Au catalogue de la maison de vente bruxelloise Arenberg Auctions, samedi dernier, figurait une ébauche de composition manuscrite d’une sonate pour piano de l’illustre compositeur allemand. Elle a trouvé acquéreur.


Article réservé aux abonnés

Cheffe adjointe du pôle Culture


Temps de lecture: 3 min

Lot 1022 : « Beethoven, Ludwig van (1770-1827). Feuille de croquis contenant une ébauche du 4e mouvement de la 1e Sonate pour clavecin ou pianoforte (Opus 2, N. 1). 1794/1795. 23 x 32 cm, encre brune, papier à musique vergé de 16 portées par page, filigrane “croissant de lune” (quelques petites taches d’encre marg., déchirure irrégulière avec manque de papier en haut n’affectant pas l’écriture. » Un trésor.

Originaire de Bonn en Allemagne, Beethoven est l’un des plus grands compositeurs de musique classique. De 1792 à 1794, à Vienne, le futur maestro étudie auprès d’un autre grand maître, Joseph Haydn. En mars 1796, la maison d’édition viennoise Artaria & Cie, fondée en 1770, édite trois sonates de Beethoven pour piano ou clavecin qu’il dédie à Haydn.



Cet article est réservé aux abonnés

Accédez à l’information nationale et internationale vérifiée et décryptée
1€/semaine pendant 4 semaines (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique (PDF)
  • Un confort de lecture avec publicité limitée







Source link

What do you think?

Written by elitebrussels

Elections en RDC : les Congolais de Belgique se prononcent largement en faveur du président sortant

une expérience autour des bulles à Bruxelles !