in

Europalia: la Géorgie en entrée, plat et dessert


Du 4 octobre au 14 janvier, Europalia célèbre ce pays du Caucase, mi-Europe, mi-Asie, dont la tradition du « supra » (banquet) va réchauffer les cœurs en Belgique, dans le nord de la France et des Pays-Bas. Un menu 11 services débutant par une grande exposition inaugurale à Bozar sur la surprenante avant-garde géorgienne.


Article réservé aux abonnés

Cheffe adjointe du pôle Culture


Temps de lecture: 3 min

Onze expos au total, à Bruxelles – à Bozar, au Wiels, au Musée Art et Histoire – mais aussi aux Drapiers à Liège, au S.M.A.K. de Gand, à Bruges et Anvers… 350 œuvres rien que pour celle sur L’avant-garde en Géorgie (1900-1936) qui mettra en lumière, dès le 5 octobre, un chapitre méconnu de l’art d’avant-garde en Europe quand, dans les années 1910 et 1920, la scène artistique géorgienne explosait et produisait un art unique en son genre, gorgé de fêtes et de traditions… qui tombera dans l’oubli avec les répressions et la censure du régime soviétique.



Cet article est réservé aux abonnés

Accédez à l’information nationale et internationale vérifiée et décryptée
1€/semaine pendant 4 semaines (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique (PDF)
  • Un confort de lecture avec publicité limitée







Source link

What do you think?

Written by elitebrussels

«On doit procéder à une destruction totale»: une bactérie contagieuse détectée en Wallonie

Un bar éphémère de croquettes au fromage à Bruxelles en octobre