in

Insolite : un magasin de colis perdus Amazon s’installe à Bruxelles


Chaque année, plus de deux tonnes de colis disparaissent sans jamais atteindre leur destination prévue. Que deviennent ces paquets égarés ? Qu’en est-il du sort des colis abandonnés ? Pour éviter que les colis ne soient détruits, certains ont flairé l’opportunité et en ont profité pour lancer un commerce ingénieux : la vente de colis perdus. Le principe ? Acheter des colis surprise au poids et à l’aveugle, sans savoir ce qu’ils contiennent. À Bruxelles, ce nouveau concept s’appelle Pile ou Face. Un magasin qui porte bien son nom puisqu’on ne sait jamais vraiment ce qu’on va y gagner…

Une vente de colis perdus au poids

Impossible de savoir ce qu’on va trouver dans un colis Pile ou Face. Cette enseigne située dans la rue en commerce propose en effet des colis à acheter au poids et à l’aveugle, la plupart provenant d’Amazon. Que ce soit à cause d’une erreur commise durant la livraison, d’une mauvaise adresse ou d’un destinataire absent, de nombreux colis Amazon ne retrouveront jamais leur destinataire initial. Mais si vous le souhaitez, vous pourriez le devenir.

© Pile ou Face

Alors qu’est-ce qu’on trouve dans ces cartons ? Selon les propriétaires, les lots vont de produits électroniques tels que des écouteurs sans fil ou des smartwatches aux sextoys en passant par des habits de luxe et des colis insolites tels que des brosses à dents pour chiens. À ce jour, l’objet vendu le plus cher est une veste Moncler d’une valeur de 1500 euros. Le gros lot !

Si cette vente est aussi intéressante (quand on ne tombe pas sur des brosses à dents pour chien), c’est parce que le kilo est au prix de 16 euros seulement. C’est une question de chance, certes, mais quand on regarde le catalogue des produits Amazon, on a envie d’y croire ! En plus, la pratique est bénéfique pour l’environnement puisqu’elle permet de donner une seconde chance à des produis qui auraient été détruits autrement. On s’y retrouve ?

📍Chaussée d’Ixelles 302, 1050 Ixelles





Source link

What do you think?

Written by elitebrussels

Bruno Mars endetté jusqu’au cou : le casino met les choses au point

Brussels Airlines : direction et syndicats espèrent encore éviter la grève des pilotes